14 nov 2012
Anodine

Une nouvelle série visible sur le site: l’editing a été fait par Laura Serani lors d’une lecture de book très agréable. Merci Laura.

La série contient une trentaine d’images qui ont été réalisées entre 2009 et 2011 avec un appareil jouet.
Cet appareil oppose à la notion de cadrage un dispositif très minimal et imprécis qui permet de lâcher prise avec le fantasme d’enregistrer exactement ce que l’on voit ou désire voir. La simplicité technique et l’absence de réglages précis m’a permis de laisser de côté tout un savoir faire qui était devenu trop encombrant dans mes images. Etre spectateur de l’image en train de se fabriquer était déjà une volonté dans mon travail Eprouver l’Instant.
Le nombre de photos « ratées » techniquement a donc considérablement augmenté mais cela permet de renouer avec la surprise de la découverte d’une image dont on ne maîtrise pas l’entière genèse.
Les surimpressions sont pourtant voulues et choisies pour inscrire sur un même négatif le début et la fin de la contemplation d’un même paysage. L’instant photographique constitue une durée, comparable à celle de la contemplation. Ces deux images fondues l’une dans l’autre tentent de restituer cette durée de l’instant ainsi que l’épaisseur de l’image photographique.


Retour à l'actualité